CHAP 1 : Je m’appelle Lollysex et un de mes fantasmes est d’ être associée à une orgie lesbienne avec sm soft et pénétration de godes, vibro et fistfucking

 

Pour me présenter , c’est moi qui aie eu des contact en premier avec des membres de la cité coquine . Je vais vous narrer cette première rencontre , je suis mariée a Voyou . J’ai toujours respecter un certains nombres de principes , dont celui de la fidélité et je suis très à cheval sur un certaine réserve pudique et surtout tout ce qui concerne la chose coquine . J’ai même cru comprendre que certaines de mes connaissances féminines m’appellent Mére_pudeur . Bien sur avant mon mariage pendant mes études , j’ai fais quelques frasques comme font toutes les jeunes filles.

Voyou a bien essayé plusieurs fois , de transpercer ma carapace pudique pour m’entraîner dans des aventures coquines , mais je suis rester stoïque et impossible à convaincre , une sorte de ligne Maginot , résistant a toutes les agressions , tentations coquines.

Puis , est ce un hasard , sollicitée  par surprise , dans une embuscade tendue par ma cousine avec peut être la complicité de Voyou , mon homme  , ma résistance ce lézarde , ce fissure et ma pudeur est ensevelie par une coulée de fantasmes non avouables.

 

 

Je suis invitée a visiter la nouvelle villa de ma cousine

 

 

Tout a commencé quand je suis invitée par ma cousine visiter sa nouvelle villa dans la cité coquine. Je m'assieds au salon, je suis en minijupe et ma position fait que mes cuisses sont très découvertes. Ma cousine, face à moi me tend une coupe de champagne et me complimente sur mes dessous qu'elle vient d'entrevoir. Elle relève sa jupe et me montre avec un sourire coquin qu'elle ne porte pas de culotte. La sonnette de l'entrée retentit , elle m'informe que son amie vient d'arriver.

 

Quand elle revient au salon , elle est accompagnée de son amie et d’une personne un peu plus âgée qui est la directrice de service.

Elles sont habillées toutes les deux de manière coquette et en jupe courte, il faut dire que les premiers jours du printemps sont agréables et permettent de sortir sa garde de robe d’été.

Ma cousine Chatte_Kokine  nous présente , son amie une brune aux yeux bleus et au regard perçant s’appelle  , Brune_épicée et sa cheffe :  une bonne quarantaine d’année , au sourire chaleureux  , le regard de braise : Blonde_perverse

Nous sommes assises toutes les quatre au salon , Brune_épicée demande à son amie de quoi nous discutions ; Chatte_Kokine assez franche un sourire amusé se fait un plaisir de lui dire que nous nous complimentions sur nos dessous respectifs .

 

Brune_épicée réagit rapidement « tu m’avais promis d’aller travailler la chatte à l’air »

Chatte_Kokine se lève et répète la séance de toute a l’heure montrant sa chatte et ses fesses, en tournant sur elle-même.

Blonde_perverse appréciant les courbes fessières, se retourne vers Brune_épicée « Ce serait amusant que tu viennes travailler dans la même tenue »

Brune_épicée essaie de se défendre :

«  c’est que je , cela pourrait être mal interprété »

« Tatatatata  . »  lui répond Blonde_perverse , tu l’as bien demandé à ton amie

« Oui mais hier , elle avait perdu au tennis , elle me devait un gage »

Intriguées , Blonde_perverse et moi-même leur demandons de raconter

 

En fait , pour pimenter leur vie sexuelle relativement libre , elles jouent régulièrement a des jeux dont la perdante aura un gage à connotation sexuel ou carrément un défi sexuel.

Hier sur le terrain du club de tennis de la cité coquine , elles ont joué un match, Brune_épicée a perdu le premier set et a du continuer la partie sans culotte .

Excitée a l’idée que les spectateurs males pouvaient voir les fesses de sa copine Chatte_Kokine avait perdu le deuxième set .

Le troisième devenant une formalité pour Brune_épicée  , vu l’état de grande gène et d’excitation dans lequel était Chatte_Kokine.

De retour a la villa , Chatte_Kokine avait du passer la soirée nue , couchée sur la carpette au pied de sa gagnante et bien que ce ne soit pas très claire dans leur narration , elle a du satisfaire les demandes sexuelles de Brune_épicée.

 

Blonde_perverse insistait ; le regard brillant d’excitation :

« Allez Racontes Brune_épicée que lui as tu demandé comme cochonnerie , tu l’a obligée de se masturber devant toi ? » 

Brune_épicée a du mal de vaincre une certaine gène et de raconter la suite , c’est Chatte_Kokine qui explique , qu’elle a du faire le service , le cul  fourré d’un plug avec une queue de cheval , puis sucer son amie   et puis manger une banane qu’elle avait du planter dans sa chatte pendant qu’elle se masturbait.

 

Blonde_perverse est captivée par le récit , elle n’a pas arrêté de croiser et décroiser ses jambes, j’ai eu tout le loisirs de deviner ses dessous , elle porte des bas et un petit string clair.

Quand nos amies ont fini leur récit ; Blonde_perverse très excitée et les yeux brillant de malice , leur demande si elles seraient partantes pour inviter d’autres femmes à participer à leur petit jeu.

Brune_épicée est apparemment assez réservée , mais Chatte_Kokine  confirme qu’elles l’ont déjà fait et que si nous voulons et si nous sommes libres pour la soirée ,  c’est possible.

 

Brune_épicée la fusille du regard :

«  pas avec ma patronne , oooooh si je gagne je n’oserais  pas la fesser »
Tandis que Blonde_perverse rassure Brune_épicée sur son fair play , me voyant hésitante ma cousine essaie de me convaincre de rester.

« Oh Lollysex, téléphone a ton homme dis lui , que tu passes une soirée entre filles, je suis sur qu’il ne dira  rien ,et tu lui promets de rentrer pour minuit»

 

J’hésite ,  j’ai une petite appréhension d’une éventuelle réaction de la part de mon mari , mais l’idée d’une partie entre filles de jeux lesbiens avec gages légèrement pimentés et piquants m’a toujours excitée , et c’est la première fois que l’occasion se présente depuis mes études , ce serait bête de la rater.

Finalement ; je lui téléphone , il n’est pas trop difficile a convaincre d’autant plus qu’il entend les rires des trois autres , et il est complètement rassurés quand je lui dis que c’est chez Chatte_Kokine et sa copine que nous allons passer la soirée  « à parler », penses t’il.

 

Quand je raccroche mon G ; Brune_épicée nous invite à faire le tour du propriétaire de leur nouvelle villa.

C’est une petite villa cossue de pleins pieds, la partie  nuit est composée de deux chambres ou de grands lits sont installés et d’une salle de bain assez spacieuse. Dans la partie jour, un living composé d’une salle à manger et d’un salon équipé des grandes portes fenêtres donnant sur une terrasse et un jardin « isolé » des voisins par une grande haie de thuyas.

Un coup vent en bois assurant une caractère assez intime à la terrasse , une petite cuisine moderne comme celle qui sont proposées dans les publicités relatives aux nouvelles constructions.

 

Entre les deux parties de la villa un hall donnant accès a un grand garage en principe pour garer deux voitures ; mais Brune_épicée et Chatte_Kokine l’on aménager en salle de jeux pour adultes ; leur voiture restant dehors dans l’allée de la maison.

 

Elles ont  grand plaisir à en montrer les différents aspects de ce repère, un coin est aménager en une sorte de cabinet de gynécologie , un autre en salle de torture médiévale assez inquiétante , on peut y voir une  étagère sur lequel sont rangés des fouets , des pinces , des cordes et autres menottes

Dans un troisième coin , des engins de fitness , un vélo d’appartement , une table pour soulever des poids etc ,

Blonde_perverse intriguée remarque chaque fois de petites particularités sur lesquels,  elle interroge nos deux hôtesses . Sur la selle du vélo d’appartement on peut fixer un gode, sur la table de musculation , un petit jeu de poulies permets d’attacher des poids aux parties sensibles de la sportive s’entraînant.

 

Le quatrième coin est équipé d’un tapis de judo , ou de lutte d’ailleurs Brune_épicée surprenant Chatte_Kokine , la précipite au sol et lui saute littéralement dessus .

La lutte est acharnée, Chatte_Kokine et Brune_épicée s’arrosant de noms d’oiseaux « traitresse » , « vendue » , et autre « salope » .

Chatte_Kokine essayant de chiper sa culotte à Brune_épicée se fait surprendre et plaquée au sol , Brune_épicée installée sur son dos , se permettant de lui mettre les fesses à l’air et de leur faire de petites pincettes.

Elle libère assez vite sa copine , lui disant :

«  cela t’apprendra à inviter ma patronne a participer a une partie entre filles  et à me mettre devant le fait accomplis . »

 

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus